!!! Avant de contacter le support !!!

Nous avons tous déjà éprouvé des difficultés avec notre installation WordPress, comme des problèmes avec nos URLs, nos thèmes, nos plugins et bien d'autres.

Dans la plupart des cas l'hébergeur n'est pas en cause, et en effectuant ces simples manipulations que nous allons voir ensemble, vous verrez que vous pouvez généralement régler votre soucis assez facilement.

 

Préambule

Tout ce que nous allons voir dans cet article

 

CONNEXION À L'ADMINISTRATION

Chez WPServeur, nous utilisons et installons automatiquement notre plugin WPS Hide Login qui permet de changer l'URL de connexion à l'administration pour plus de sécurité.

Ainsi vous ne pouvez plus utiliser votredomaine.com/wp-login.php ou votredomaine.com/wp-admin/, l'URL par défaut est: votredomaine.com/connecter/.

 

PROBLÈMES D'ACCÈS SUITE AU CHANGEMENT DE DNS

Veuillez donc noter que si vous avez fait le changement de DNS (comme indiqué sur notre article dédié), vous ne devez plus utiliser l'URL temporaire, mais bien votre nom de domaine.

L'URL temporaire xxxxxxxx.yyyyy.wpserveur.net est désactivée.

 

PROBLÈMES AVEC LES THÈMES ET LES PLUGINS

Cas N°1: Vous venez d'installer un plugin et/ou un thème et votre site ne fonctionne plus correctement ? Rien de plus simple, cela veut dire que ce que vous venez d'installer est incompatible, vous devez donc le désinstaller via votre administration WordPress ou le supprimer directement via FTP (voir notre article sur la gestion FTP) dans le dossier /wp-content/themes/ pour les thèmes ou wp-content/plugins/ pour les plugins.

Cas N°2: Le thème et/ou le plugin que vous venez tout juste d'installer ne fonctionne pas du tout ou pas correctement, et parfois pire, il affiche des erreurs sur votre site !

Là encore il y a certainement un problème d'incompatibilité, mais d'autres choses peuvent être en cause, comme des prérequis ou des fichiers manquants.

Vous devez donc effectuer quelques tests, commencez par désactiver d'autres plugins afin de voir s'ils n'altèrent pas le fonctionnement de votre plugin/thème. Vous pouvez ensuite allez sur le site du développeur du plugin, ou sur le site où vous l'avez téléchargé, afin de vérifier si ce thème/plugin est bien compatible avec votre version de WordPress, et s'il n'y a pas des prérequis spéciaux (comme un module PHP ou autre).

Si vous n'arrivez pas à le faire fonctionner correctement, alors vous pouvez finalement essayer de contacter le développeur du plugin en lui expliquant de manière claire le soucis.[/vc_column_text]

 

PROBLÈMES AVEC LES URLS

L'URL par défaut de votre installation WordPress est modifiable depuis votre administration dans Réglages => Général, vous devez donc vérifier si l'adresse est bien configurée à cet endroit en premier lieu.

Dans le cas où vous auriez modifié ces paramètres par erreur, vous ne pourrez plus accéder à votre site, donc la seule solution est de modifier votre fichier wp-config.php via FTP et ajouter ces deux lignes :

DEFINE ('WP_HOME','HTTP://VOTRE-SITE.COM'); // Adresse de votre site
DEFINE ('WP_SITEURL','HTTP://VOTRE-SITE.COM'); // Adresse de votre WordPress

 

PROBLÈMES AVEC LE CACHE VARNISH

Chez WPServeur, le système de cache Varnish est activé par défaut, vous permettant d'obtenir des temps de réponse très bas. Cependant il peut arriver que cela crée quelques petits soucis, pour éliminer Varnish de la liste des suspects, vous devez alors faire quelques vérifications simples.

Premièrement, vérifiez que votre site est bien en Varnish en faisant un test de votre site sur l'outil Pingdom Tool. Je vous invite à regarder notre article sur l'optimisation de votre WordPress avec notre cache Varnish.

Si Varnish n'est pas activé, c'est certainement parce que votre thème le bloque, ou un plugin est incompatible.

Vous pouvez donc l'éliminer des suspects.

Si dans le cas contraire Varnish est bien activé, essayez de naviguer sur votre site en HTTPS au lieu de l'habituel HTTP, vous verrez alors votre site sans Varnish, et si le problème est réglé, alors Varnish est bien en cause, vous pouvez donc essayer de vider votre cache Varnish en cliquant sur le bouton Purge Varnish en haut de votre page (si connecté).

 

PROBLÈMES DE LENTEUR

Premièrement vous devez savoir à quel niveau vos lenteurs apparaissent-elles, si c'est sur tout le site, ou seulement sur l'administration ou le site.

Vous devez vérifier que votre site possède bien Varnish d'activé (voir l'article sur l'optimisation de votre site avec Varnish).

Ensuite, vous pouvez utiliser l'outil PingDom Tool pour vérifier le temps de chargement de toutes les ressources de votre site, la taille de la page etc..

Enfin vous pouvez faire un test de votre site grâce au plugin P3 Profiler, celui-ci vous aidera à voir quels sont les plugins trop gourmands qui ralentissent votre site.

 

PROBLÈMES D'AFFICHAGE

Si vous avez un problème d'affichage, vérifiez que toutes vos ressources sont bien accessibles via les liens trouvés dans votre code source, car elles ne le sont pas, elles ne seront pas chargées sur le site.

Videz votre cache de navigateur ou essayez avec un autre navigateur ou via votre téléphone.

Ensuite vous pouvez suivre les recommandations de la partie plus haut "Problèmes avec le cache Varnish".

Enfin vous pouvez essayer de désactiver certains plugins, certains posent des problèmes d'incompatibilité.

Ces points de vérification sont notamment valables lorsque vous avez une page blanche. Lors d'un problème de page blanche, vous pouvez désactiver les plugins (notamment via FTP en renommant le dossier /plugins/ qui se trouve dans /wp-content/ en /old-plugins/ par exemple), désactiver les thèmes, et vérifier les mises à jour.

Si vous utilisez le plugin WP-Rocket et que vous avez une page blanche, il arrive que ce soit un autre plugin qui, en provoquant une fatal error, empêche WP-Rocket d'interprêter son cache et affiche ainsi une page blanche.

Le moyen simple de le vérifier est de consulter votre site en HTTPS au lieu de HTTP (ne pas tenir compte du message d'avertissement).

Ensuite pour corriger cela, il suffit de vider le cache via FTP en renommant le dossier /cache/ en "cache_old" dans le dossier /wp-content/, ce qui oblige WP-Rocket à générer un nouveau cache. Attention toutefois, l'erreur se répétera si vous ne corrigez pas l'origine du problème, à savoir la Fatal Error.

 

PROBLÈMES DE CONNEXION À LA BASE DE DONNÉES

Si vous avez un message d'erreur de connexion à votre base de données, vous devez absolument revoir vos paramètres de connexion à la base dans votre fichier wp-config.php.

Vérifiez qu'ils s'agit bien des informations qui vous ont été transmises par email lors de la création de votre WordPress.

 

PROBLÈMES DE MISES À JOUR

Il arrive parfois que la mise à jour automatique de votre WordPress échoue, pour différentes raisons, vous devez alors faire la mise à jour manuellement !

  • Vous devez d'abord télécharger la dernière version de WordPress et extraire tout son contenu sur votre PC
  • Ensuite désactivez tous vos plugins.
  • Connectez-vous à votre répertoire racine WordPress via FTP et remplacez les fichiers par ceux que vous avez téléchargés
  • Puis supprimez les répertoires /wp-includes/ et /wp-admin/
  • Renvoyez les répertoires /wp-includes/ et /wp-admin/à la racine de votre site
  • Via FTP, accédez au répertoire /wp-content/ sur votre serveur web
  • Remplacez les fichiers de /wp-content/ avec ceux que vous avez extraits du répertoire /wp-content/ décompressé.

Attention, vous ne devez pas supprimer le dossier /wp-content/ de votre FTP, sinon vous perdrez tous vos médias.

Si malgré tout cela vous n'arrivez pas à corriger votre problème, n'hésitez pas à nous contacter !

N'oubliez pas que vos sites sont sauvegardés de manière automatique chez nous et vous pouvez restaurer une version antérieure en un clic, cependant il reste préférable d'utiliser le système de clones lorsque vous travaillez sur vos sites.

Pas de solution ?

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?