Comment le nombre de visites est-il compté ?

Notre prix est partiellement basé sur le nombre de visites mensuelles de votre site, donc une définition précise du nombre de « visites » et de la méthode de calcul, est nécessaire pour une meilleure compréhension.

Pour la répartition équitable, WP Serveur a instauré des quotas de visites uniques en fonctions des abonnements souscris. Voici les quotas de visites liés aux abonnements:

  • Offre Personnel 1 WP : 35 000 visites uniques / mois
  • Offre Personnel+ 3 WP : 70 000 visites uniques / mois
  • Offre Professionnel 5 WP : 100 000 visites uniques / mois
  • Offre Business 10 WP : 150 000 visites uniques / mois
  • Offres Entreprise +25 WP : sur devis écrit et signé

Si le nombre de visites venait à dépasser le quota autorisé de votre abonnement, nous vous contacterons et nous vous proposerons de passer sur un abonnement supérieur ou de migrer sur une offre sur-mesure.

 

Il y a deux questions fondamentales :

  1. Comment une « visite » est définie ?
  2. Comment mesurer les « visites » dans la pratique ?

 

Définition d’une « visite »

Voici quelques événements qui nous permettent de définir si l’action est une vraie visite ou n’est pas une visite :

  • Lorsqu’une personne arrive sur le site et charge la page, elle reste pendant 31 secondes, c’est une visite.
    • Si cette même personne clique ensuite sur un lien et voit une autre page, ce n’est pas une nouvelle visite ; cela fait partie de la même visite.
    • Si cette même personne n’a pas les cookies ou JavaScript, c’est compté comme une seule visite.
    • Si cette même personne charge le site avec différents navigateurs, ce n’est toujours pas une nouvelle visite ; cela fait partie de la même visite.
    • Si cette même personne met en favoris votre site, le quitte, puis vient 11 jours plus tard, c’est une nouvelle visite.
  • Quand un robot charge le site (comme un Google ou Bing qui sont des robots de recherche), c’est une visite, mais si un robot numérise 100 pages rapidement, c’est égal à une visite. (Vous pourriez être en désaccord avec le fait qu’un robot soit identifié comme une « visite », mais on considère que d’un point de vue hébergement, nous devons encore à traiter et servir toutes ces pages comme si c’était un être humain, donc d’un point de vue coût ou mise à l’échelle, les robots collecteurs sont comptés de la même manière qu’un être humain.)

 

Est-ce que cette action est comptée comme une visite ?

Dans le cas d’un « rebond rapide. » Supposons qu’un visiteur "humain" clique sur un lien vers le site, puis avant que le site ne soit  chargé, la personne fait un clic « en arrière. »

Nos serveurs doivent encore rendre et tenter de retourner la page, donc dans ce sens « oui ». Mais la personne n’a pas vu le site et Google Analytics ne va pas la comptabiliser, donc dans ce sens « non ». Parce que nous avons besoin de la notion de « visite » pour correspondre à « la quantité de ressources informatiques nécessaires pour servir le trafic, » nous allons retenir « oui », car nos serveurs ont tourné.

Ainsi, plutôt que de tenter d’écrire une définition exacte d’une « visite », nous allons simplement dire que : quelle que soit l’action, elle doit être compatible avec toutes les notions écrites ci-dessus.

Exception : nous ne comptons pas les « visites d’image » à l’égard du trafic.

Il y a un type spécial de « visite » tel que défini ci-dessus que nous ne comptons pas pour votre compte. C’est une visite qui touche uniquement le contenu statique (généralement une image), mais ne charge pas une page normale de votre site.

Autres actions :

  • Vous n’utilisez pas un CDN,
  • Campagnes Facebook, Twitter, etc.
  • Intégration d’images dans des campagnes d’email.

Bien que cela ne représente pas un trafic réel vers votre site, que ce soit hors de votre contrôle, ces actions représentent un coût réel pour nos services.

De ce fait, si votre trafic est généré par ce type d’actions, nous vous conseille d'activer un CDN, ou d'upgrader votre offre WP Serveur.

Mesure d’une « visite »

C’est là que les choses se compliquent ;)

Il est tentant de dire « Si Google Analytics dit que le “nombre de visiteurs en un mois est égal au nombre de visites en un mois ». Mais il est clair que cette mesure ne satisfait pas à la définition ci-dessus. GA ne mesure pas le trafic de bots ou les rebonds rapides. Et GA compte double, le cas d’une personne qui utilise deux navigateurs ou (parfois) qui a désactivé les cookies.

Nous souhaitons que les choses soient claires et simples. Nous avons donc installé sur cette métrique :

Nous prenons le nombre d’adresses IP uniques vues sur une période de 24 heures quel que soit le nombre de “visites” sur le site au cours de cette période. Le nombre de “visites” dans un mois donné est la somme de ces visites quotidiennes au cours du mois.

Est-ce que les conditions ci-dessus sont requises ?

  • Oui, parce que c’est une adresse IP.
  • Oui, parce que c’est la même adresse IP, de sorte qu’elle ne sera pas comptée à nouveau.
  • Oui, parce que nous n’utilisons pas les cookies ou Javascript ou toute autre caractéristique du navigateur.
  • Oui, parce que c’est lié au réseau, pas au navigateur.
  • Oui, parce que nous réinitialisons notre notion d’adresse IP unique chaque jour.
  • Oui, parce que les robots et les humains sont traités de la même manière — les deux ont une adresse IP.
  • Oui, parce que les robots ont des adresses IP, de sorte qu’ils seront consolidés en une journée, mais compteront à nouveau le lendemain.
  • Oui, parce que nous verrons l’action dans nos journaux.

Que se passe-t-il si vous dépassez le quota de visites ?

Votre nombre de visites dépasse le quota de votre abonnement :

  • Facturation d’un supplément de 1 € pour 1 000 visiteurs supplémentaires par rapport à votre quota. C’est-à-dire votre abonnement « Personnel — 1 WP » à 24.90 € TTC, le quota est de 30 000 visiteurs uniques par mois. Si vous atteignez 35 000 visites uniques sur un mois, WP Serveur vous facturera 5 € en sus de votre abonnement.
  • Votre dépassement est de 10 000 visiteurs supplémentaires par rapport à votre quota, c'est un supplément 10 € qui vous sera facturé.
  • Dépassements récurrents :  une personne de l’équipe WP Serveur vous contactera et vous proposera de passer sur un abonnement supérieur ou d'utiliser un CDN