Choisir le nom de domaine de votre WordPress ?

La première étape dans la création d’un site web est le choix du nom de domaine. Ce nom, s’il est mal choisi, peut être source de conflits et il n’est pas facile de le modifier.

Pour bien choisir le nom de domaine de son site WordPress, il y a quelques éléments à considérer. Il faut tout d’abord connaitre les différents types de noms, ensuite les critères de choix et la procédure d’acquisition et enfin les précautions à prendre pour sécuriser le nom de domaine.

Différents types de noms de domaine

Le nom de domaine est l’adresse d’un site web. C’est le domaine attribué à un site sur internet et par lequel on l’identifie parmi les autres. Aujourd’hui, de nombreux domaines sont proposés pour un site web. Certains sont à usage général tels que :
  • .com pour les sites dédiés aux activités commerciales
  • .net pour les activités web
  • .org pour les organisations à but non lucratif
  • .gouv
  • .edu
  • Etc...

Il faut préciser que certains domaines n’ont plus de restriction comme .com qui n’est plus spécifiquement pour les activités commerciales. D’ailleurs, ce domaine est le plus utilisé par les entreprises, organismes et particuliers. Aussi, de nouvelles formes de domaines sont proposées aujourd’hui tels que .blog, .guide, .mobi, etc.

Par ailleurs, il y a les noms dont l’usage est spécifiquement lié à un pays comme .fr (France), .ca (Canada), .be (Belgique), .ma (Maroc), etc. À côté de tous ces domaines, il y a les sous-domaines tels que .gouv.fr ou .edu.ca.

 

Critères de choix du nom de domaine

Le nom d’un site web étant la première chose qui permet de l’identifier, il est ce qui détermine la position du site dans les moteurs de recherche. Par conséquent, le premier critère pour choisir un nom de domaine est l’activité ou la thématique du site. En effet, le nom à donner à son site web doit être lié à ce à quoi sert le site. Pour le site d’une entreprise par exemple, on peut donner au site le nom de l’entreprise accompagné de .net si elle offre des services web.

On peut également opter pour un nom lié au secteur d’activité de l’entreprise. Pour une association qui s’occupe des handicapés par exemple, on peut choisir aidehandicap.org. Par contre, certains choisissent de donner leur nom personnel à leur site. Pour une telle option, il est préférable d’acheter deux domaines pour le site, un avec son nom personnel et un autre avec le nom de l’entreprise en redirigeant l’un vers l’autre.

Le second critère est le champ géographique d’intervention du détenteur du site. Si l’association décrite plus haut exerce en France, elle peut opter pour aidehandicap.fr ou alors aidehandicap.asso.fr. C’est ici que le choix des moteurs de recherche est encore plus strict. En effet, pour des résultats de recherche sur une thématique liée à un pays, les noms de domaine portant la terminaison de ce pays ont plus de chance de sortir dans les premiers résultats.

Par exemple, lorsqu’un internaute lance une recherche sur « handicapé France », le site aidehandicap.fr a plus de chance d’être dans les premiers résultats dans les moteurs de recherche. Contrairement à un site qui aborde toujours la même thématique, mais qui est en .com ou .net. Cependant, il est prudent d'acheter d’abord le domaine en .com avant de penser à personnaliser en .fr ou .ca selon le cas. Cela permet d’empêcher quelqu’un d’autre d’acheter le .com pour nuire à la réputation du site.

En plus de ces critères, il faut choisir un nom court d'environ 60 caractères, facile à retenir, éviter de mettre les traits d’union et les marques de commerce (par exemple ne pas mettre Facebook) dans le nom de domaine.

 

Procédures pour l’achat d’un nom de domaine

La première étape pour enregistrer le nom de domaine enfin choisi, c’est de vérifier si cela n’est pas déjà utilisé sur internet.

Choisir un nom nouveau, c’est-à-dire un nom qui n’existe pas encore sur internet, est une précaution pour éviter les conflits. Mais, lorsqu'on est sûr du nom choisi et qu'on décide de prendre une terminaison liée à un pays comme le .fr ou le .it (Italie), il faut avoir une adresse dans le pays concerné et respecter les conditions de l’autorité en charge de l’enregistrement de ce type de nom de domaine.

En France, c’est l’AFNIC (Autorité Française pour le Nommage Internet en Coopération) qui s’occupe de l’octroi de domaine en .fr. Pour l’obtenir, il faut être une marque déposée, une entreprise inscrite dans le registre du commerce, une association inscrite à l’INSEE, une collectivité publique, un artisan ou une personne exerçant une profession libérale. Toutefois, ces règles sont de temps en temps soumises à des modifications qui permettent à certaines catégories de personnes telles que les particuliers de s’offrir des domaines en .fr.

 

Différence entre nom de domaine et hébergement

La création de site commence bien sûr par l’achat de domaine. Mais, il faut y associer l’hébergement qui consiste à acheter un emplacement où seront stockées toutes les données du site. Il y a plusieurs types d’hébergement selon le type de serveur choisi. Aussi, l’hébergement permet de bénéficier de plusieurs autres outils pour le développement web comme les outils de personnalisation de site.

Le nom de domaine et l’hébergement sont donc deux choses différentes. Certains registars proposent les deux services ensemble c’est-à-dire le nom de domaine et l’hébergement pour réduire les charges.

On peut aussi choisir d'acheter le nom de domaine chez un registar et profiter d'un hébergement spécialisé WordPress en changeant très simplement les DNS.

 

Durée d’utilisation du nom de domaine

Que ce soit pour l’achat du nom de domaine ou l’hébergement, il faut signer un contrat d’achat d’environ cinq ans. Plus la durée est longue, plus le coût de ces services est réduit et plus on sécurise le nom de domaine.

Enfin et pour information, sachez que l’achat d’un nom de domaine peut coûter 3 euros au minimum par an.